Menu Principal


Ressources

Formulaire de login

En ligne

Nous avons 80 invités et aucun membre en ligne

Accueil

Les collèges et l’enseignement début 2016 à Kilibo et arrondissements voisins...

Les Collèges-lycées

Le CEG 1
grâce à son laboratoire de deux salles de sciences
se voit attribuer des classes de seconde 2001
et devient alors lycée avec les sections A (littéraire)
et D ( sciences de la vie et physique).

Les classes de première sont créées les deux années suivantes.

La section scientifique C (maths et physique) est créée  en début d’année 2015.

Une salle informatique équipée et fonctionnelle voit le jour en 2008.

L’établissement qui était déjà Centre d’examen pour le BEPC,
le devient également pour le baccalauréat 2013.

 

Grâce au jumelage
l’établissement est assez bien équipé,
tant en matériel informatique,
qu’en livres à la bibliothèque,
mais se posent les problèmes de renouvellement des matériels
de même qu’au laboratoire de sciences.

Le manque cruel de personnels formés
et titulaires perdure.
La plupart des enseignants sont des jeunes diplômés universitaires,
vacataires, sans formation pédagogique.

Malgré cela, les résultats aux examens restent supérieurs à la moyenne nationale.

 

Il reçoit cette année 1248 élèves
et compte 28 groupes pédagogiques
de la 6ème à la terminale,
encadrés par 90 enseignants
- quelques permanents et des vacataires -

 

 Un deuxième Collège est créé à Kilibo
à la rentrée scolaire 2012.
Il est situé à l’extrémité de la ville 
opposée au Collège n° 1.
 Les bâtiments sont construits progressivement.
 Le manque d’enseignants titulaires
est le même que dans le Collège-lycée n°1.
Il reçoit cette année 311 élèves.

 

Depuis les années 2001
les centres des arrondissements voisins de Kilibo
ont vu la naissance de leurs collèges
et l’ augmentation de leurs effectifs.
Certains sont devenus lycées
par la création de classes de second cycle
comme à Kémon, TouÏ Challa-OgOÏ.

Il existe actuellement des Collèges
dans les villages de Kémon, Touï, Yahoui,
Kokoro, Challa-OgoÏ Agboro et Takpa.

La progression fulgurante de ces enseignements secondaires
est le résultat des décisions de l’Etat
de rendre gratuite et obligatoire
l’enseignement primaire
à partir de 2006.

 

En 2016
l’arrondissement de KILIBO compte 1145 élèves
 en premier cycle du secondaire,
414 élèves en second cycle du secondaire.

 

L’enseignement primaire et maternel à Kilibo.

 10 écoles primaires de chacune 6 classes reçoivent  2146 élèves.

 Une classe d’accueil existe dans 1 école.  

  1 école maternelle  de 2 classes reçoit 150 élèves.

 Ces écoles sont encore très peu équipées en livres. 

  

Pour pallier aux besoins de lecture,
Joigny-baobab a initié
une « bibliothèque tournante »
entre les écoles.
Début 2016
elle compte 250 livres.
Le souhait de tous,
partenaires de Joigny et enseignants de Kilibo
serait de la voir évoluer en bibliothèque de la ville.

 

Maman Kilibo