Menu Principal


Ressources

Formulaire de login

Ouessè, centre de composition du BAC 2012 !

Comme à l’accoutumée,
chaque année,
un centre de composition est choisi
pour le lancement des épreuves du baccalauréat.

Le choix s’est porté cette année
sur les centres de la commune de Ouessè.


Un candidat au bac 2012, témoin de l’évènement, en parle : 

                      Les centres du baccalauréat de la commune de Ouessè
notamment le CEG Kilibo et le CEG1 Ouessè
ont connu une ambiance particulière
ce lundi 09 juillet 2012.

Ce fut celle du lancement officiel des épreuves écrites du bac.

La cérémonie a débuté par le CEG 1 Ouessè
en présence du Ministre de l’enseignement supérieur
et de la recherche scientifique :
François ABIOLA,
du Ministre de l’intérieur:
Benoit DEGLA,
d
u maire de la commune de Ouessè :
Samuel TAIO
et d'une forte délégation
de l'office du Bac
ayant à sa tête son Directeur.

         Les ministres ont tenu à souligner
l'exclusivité de l'évènement
en ce sens que c'est pour la première fois
qu'a lieu non seulement le lancement du bac
dans la commune
mais aussi le déroulement de ses épreuves.

Le maire, quant à lui,
s'est particulièrement ému
de cet évènement inédit dans sa commune.

La délégation a par la suite
exhorté les candidats
à la sérénité,
au courage,
et à beaucoup d'abnégation
pour toutes les épreuves
qu'ils auront à aborder.

Enfin le cap a été mis sur le CEG Kilibo
où pratiquement la même ambiance a régné.

En tout,
117 candidats ont composé
dans les séries A2, A1 et D au CEG Kilibo
contre 207 au CEG 1 Ouessè.

Il est à noter que
l'organisation du Bac dans la commune
est une décision de l'Office du Bac.
Celle-là même qui confère désormais
à ces établissements
d’être des centres d'examen du bac.

En effet
l'office du bac ayant reçu des candidatures de taille pour l'organisation,
après maintes tractations et plusieurs visites des sites concernés,
s'est vu dans l'obligation d'accorder ces deux centres simultanément à la commune. 

           Pour le CEG Kilibo,
cette décision n'est rien d'autre que
la conséquence  de plusieurs efforts consentis
à travers la réalisation de sa clôture,
ses meilleurs résultats aux examens,
ainsi que tout le soutien tant matériel, financier que moral
dont il  bénéficie de la part de JOIGNY-BAOBAB.

C'est le lieu de remercier tous ceux là
qui de près ou de loin ont œuvré pour cela.
Car cela permettra dorénavant aux candidats
de ne plus se déplacer à Savè comme jadis
mais de rester à Kilibo pour passer le bac :
diplôme qui va leur ouvrir les portes des universités.

  Jean FANIKOUA, candidat au bac 2012

Joigny Info mai 2012

Informatique 2011

Voici quelques images des moments forts
de la cérémonie de remise des attestations
aux participants de la formation en outils informatiques

qui s'est déroulée
à Kilibo
du 18 au 30 Juillet 2011.

-------

3 formateurs : Frédérique et Marianne et  le précieux Émile.
57 apprenants : élèves, enseignants,  secrétaires, étudiants

« La formation s’est déroulée avec enthousiasme et discipline,
l’assiduité, la ponctualité et l’intérêt qu ‘éprouvaient les apprenants
amena les formateurs à donner le meilleur d’eux-mêmes. »

« Les attestations de fin de formation
ont été remises dans une ambiance de fête riche en couleur
dans la salle polyvalente du collège. »

«  Le collectif des participants porte à votre connaissance
nos profonds et sincères remerciements à l’association Joigny-baobab,
et à la région Bourgogne.
Cette formation enrichira les rayons de nos compétences,
elle nous aidera à combler nos déficits.
Parce que nul n’ignore
la place importante que les Nouvelles Technologies de l’Information
et de la communication occupent en ce XXIè siècle. »
-------------------------
« Nous (les formateurs) avons découvert une autre façon de vivre,
d’autres coutumes ce qui nous a fait relativiser nos mœurs
que nous jugions auparavant universels.
Nous avons rencontré des personnes très cultivées et intéressantes
qui nous ont permis d’avoir une vision complète du Bénin. »

Quelques résultats...

Résultats du  BEPC session 2011 :

Très bons résultats encore
par rapport aux pourcentages nationaux et départementaux !

- National = 47 % de réussite

- Départemental = 37 % de réussite

- C E G Kilibo = 58,75 % de réussite ! ! !

 

Résultats du  BAC session 2011 :

Les efforts de nos partenaires et amis de Joigny-Baobab
ont encore porté leurs fruits
au cours de cette année scolaire 2010-2011
au lycée de Kilibo.

Ces résultats au bac bien que moyens
mais meilleurs par rapport à la moyenne nationale
ne peuvent que nous convaincre :

Série D : 23 reçus sur 43 soit 53.5%

Série A1: 2 sur 2 soit 100%

Série A3 : 3 sur 12 soit 25%

Au total 28 admis sur 57 soit 49.1%
contre une moyenne nationale de 29% !

 

Informations transmises par Séraphin Dossomou...

Les jardins...

Maman Kilibo,

 

Les cultures souffrent sérieusement cette année.

Cette année la pluie n’est pas au rendez-vous. La retenue d’eau a tari parce que la sécheresse est
trop longue. Les deux pluies de mars n’étaient pas assez suffisantes et depuis environ deux
semaines, la quantité d’eau disponible ne peut plus permettre d’arroser les nombreuses planches.
La priorité est donnée aux pépinières de piment qui seront repiquées dès que la pluie va reprendre.
Les jardiniers se sont repliés dans le champ de manioc qu’ils sont en train de mettre au propre.

Quant à la culture de riz, la zone est trop dure face aux pioches pour être travaillée. Ils espèrent
que d’ici là la pluie pourra tomber et ils vont entamer cette nouvelle expérience.

Ce sont là les aléas climatiques qui découragent l’agriculteur chez nous. Je vous communiquerai le
point de la vente dans une prochaine correspondance.

 

Vous pouvez toujours nous préparer les pots en plastique ( un conteneur est en prévision pour 2011
ou 2012 ). Ils vont s’en servir pour des pépinières de plants. Ce sera d’autres expériences qui leur
fourniront de ressources parce qu’ils pourront en vendre pour combler leur déficit ou suppléer à leurs
recettes.

Je les encourage suffisamment. J’ai la conviction que nous allons progresser petit à petit même
si le climat n’est pas favorable.

 

De Samuel ALAMOU le 19/05/2010

 


 

La cyberbase bientôt opérationnelle ! ! !

Grâce aux efforts et aux energies
de Messieurs ATCHADE Jean-Jacques et DOSSOUMOU Séraphin,
sans oublier  nos donateurs,
ni les bras (et dos) de chargement des conteneurs,
nous pouvons admirer cette belle installation.

Merci à tous !

 

Les collèges

Depuis ces quelques années de partenariat avec Kilibo, nous remarquons les faits suivants en ce qui concerne le domaine de l'enseignement :

 

l'État Béninois ouvre des établissements scolaires dès que les locaux sont construits mais il manque cruellement d'enseignants.

Ci-dessous l' exemple de Kilibo :
Année scolaire 1999-2000 -------- 14 enseignants dont 8 titulaires !
Année scolaire 2001-2002 -------- 16 groupes pédagogiques
Année scolaire 2002-2003 -------- 21 groupes pédagogiques
Année scolaire 2002-2003 -------- 35 enseignants dont 4 titulaires !
Année scolaire 2004-2005 -------- 23 groupes pédagogiques
Année scolaire 2002-2003 --------39 enseignants dont 3 titulaires,
Année scolaire 2002-2003 ---------5 contrats spéciaux et 31 contractuels locaux.

L'État verse une subvention très insuffisante à  l'établissement pour payer les salaires des enseignants communautaires recrutés par le chef d'établissement à l' année. Les parents d'élèves payent une cotisation scolaire qui, outre d'autres frais, complète les salaires versés à  ces enseignants.


Autre problème : celui du manque de salles de classe.

Au collège de Kilibo ------------------ 16 salles + 2 salles du laboratoire de sciences pour 23 groupes pédagogiques !

Pour pallier cette difficulté, le censeur doit établir des emplois du temps pour lesquels les cours dispensés se terminent à  19 heures !
Heureusement que le CEG possède un groupe électrogène et des installations d'éclairages réalisées par les élèves de leur Club Marie Noël.

EFFECTIFS DES ELEVES DANS LE SECONDAIRE A KILIBO ET DANS SA RÉGION

Années scolaires KILIBO TOUà KOKORO CHALLA-OGOà KEMON Totaux
1995-1996 270 - - - - 270
1996-1997 297 - - - - 297
1999-2000 735 - - - - 735
2000-2001 850 - - - - 850
2001-2002 900 149 60 87 - 1196
2002-2003 998 178 110 180 - 1466
2003-2004 1080 411 180 237 84 1992
2004-2005 1015 579 250 314 200 2358
2005-2006 950 615 336 515 315 2731
 
Histogramme