Menu Principal


Ressources

Formulaire de login

Yonne Républicaine...

YR du 10 novembre 2011

Imontoto...

Photos de l'opération de nettoyage par la délégation avec les Imontoto
qui ont en charge la salubrité de Kilibo...

P'tit dej'...

Photos du petit déjeuner pris chez le député BIAOU OKOUNLOLA André
le samedi matin du 5 novembre 2011 :

À table !

Photos du diner offert par le Ministre de l'Intérieur
et des députés BIAOU OKOUNLOLA André et CHABI ZACHARIE Félicien
le vendredi 04 novembre 2011...

 

Première journée...

Tout s'était très bien passé hier :
dix étudiants parrainés et anciens parrainés, Jean Atchadé, Alamou
Samuel, Séraphin Dossoumou, Soulé Akifèwa et son épouse,
Anselme Agbanhoundo, Salomon CHABI étaient à l'aéroport.


Tout ce monde s'est ensuite déplacé avec les quatre hôtes
au "CHANT D'OISEAU", le lieu d'hébergement de la délégation.


Après quelques minutes, les étudiants ont pris congé de la délégation.


Le reste s'est restauré au festival de glaces de Cadjèhoun avant de
raccompagner Maman Kilibo et la délégation de nouveau au "CHANT D'OISEAU".


Ce matin entre 10 h et 11 h,
Jean Atchadé, Séraphin Dossoumou, Soulé Akifèwa et Salomon CHABI,
Maman Kilibo et les quatre adjoints au maire de Joigny
ont été reçu en pompe par Mr le ministre de l'Intérieur, de
la Sécurité et des Cultes,son Excellence Bénoît DEGLA, fils de Ouessè.


Très bons échanges, beaucoup de prises de vues,

un reportage audiovisuel et un mini cocktail de fin ont constitué le menu.


A l'occasion, la délégation jovinienne a offert des cadeaux
symboliques de leur commune et de leur maire
à son excellence Mr le Ministre
qui a par ailleurs accepté l'invitation qui lui a été faite
de visiter Joigny.


Puis vers 11 heures, la délégation a quitté Cotonou pour Abomey-Calavi
où l'attend Mr Alamou Samuel qui lui tiendra compagnie jusqu'à Kilibo.


Au total, dans les deux véhicules qui constituent le mini-convoi,
on retrouve Madame Brayotel, les trois adjoints au maire de Joigny,
Mr Dossoumou Séraphin et Mr Samuel Alamou.


La délégation sera reçue à Kilibo cet après-midi
et le retour à Cotonou est prévu pour vendredi après-midi.


Salomon

Animations à Joigny en décembre...

Joigny-Info de Novembre...

 

Gangbé Brass Band

Affiche

Dans le cadre des Vendredis de Debussy,
la fanfare  béninoise Gangbe Brass Band
s’est produite le 21 octobre salle Debussy.

Repéré depuis une quinzaine d’années pour leur démarche,
qui allie collectage et créations,
cet orchestre a su transporter les nombreux spectateurs au Bénin.

Les musiciens ont su les faire chanter,
les accompagner de claquements de main
mais aussi attirer leur attention sur les difficultés de leur pays.

Musiciens et ambassadeurs, les chanteurs ont  permis aux Joviniens
de prendre conscience des actions de Joigny Baobab.


Ce concert réalisé grâce au Ministère chargé de la coopération
et la Municipalité de Joigny,
annonce les relations futures entre Kilibo et Joigny
maintenant jumelées
en attendant la rue Kilibo à Joigny !


Joigny-Info de novembre



 

Article Yonne Républicaine du 24/10/11

Ça y est ! Il est parti...

Chargement difficile
mais sympathique par le nombre des aides présentes
- 10 personnes  au moins pour préparer le matin
et une bonne vingtaine l'après-midi -
et par un grand soleil.

Un peu de stress car le conteneur a eu 3/4 d'heure de retard.

Visite du Directeur du cabinet du Maire
et de 3 élus : MM Soret, Chandivert et l'élu aux sport.
Celui-ci nous a apporté un carton de 11 maillots + 2 ballons
de la part du Maire M. Bernard Moraine
- réponse au courrier du club de foot de Kilibo -
mais Joigny-baobab a offert aussi
10 ballons au club de foot de Kilibo.
Vu l'emplacement du chargement
sur la très grande place de Joigny
et jour de marché

nous avons eu beaucoup de curieux.
Occasion imprévue de nous faire connaître.
Il faut saluer l'efficacité de nos fidèles "chargeurs" :
Thomas Barral, Claude Bénard, Damien Brayotel,
aidés par 2 amis Béninois et 2 jeunes.

Deux employés municipaux nous ont donné tout leur après-midi,

et même du bénévolat. Nous les remercions chaleureusement.
Les manutentionnaires n'ont pas démérités :
les membres du CA qui n'étaient pas retenus par leur travail :
Annick, Michèle D., Sylvie Che, Michel B., Georges et bien sur Gérard.

Hélène était prédisposée à refraîchir les uns et les autres.
Des adhérents  : Yvette, Jean-Yves , Ginette et quelques autres.
Vraiment tout le monde y a mis son énergie et son coeur. Merci à chacun.
Nous avions annoncé, il y a un certain temps,
un grand nombre de tables scolaires,
or nous n'avions plus assez de place,
ces tables étant très mal commodes à empiler
et de plus très usagées.

Nous n'en avons mis que quelques-unes
qui ne permettront pas de combler
le déficit de tables du CEG de Kilibo
pour les examens.Dommage.
Et voilà, c'est parti !
On compte maintenant sur vous chauffeur...
Photographies de
Gérard Brayotel
& Sabrina Huard (Yonne Républicaine)
récupérées par Georges Dufour...

Informatique 2011

Voici quelques images des moments forts
de la cérémonie de remise des attestations
aux participants de la formation en outils informatiques

qui s'est déroulée
à Kilibo
du 18 au 30 Juillet 2011.

-------

3 formateurs : Frédérique et Marianne et  le précieux Émile.
57 apprenants : élèves, enseignants,  secrétaires, étudiants

« La formation s’est déroulée avec enthousiasme et discipline,
l’assiduité, la ponctualité et l’intérêt qu ‘éprouvaient les apprenants
amena les formateurs à donner le meilleur d’eux-mêmes. »

« Les attestations de fin de formation
ont été remises dans une ambiance de fête riche en couleur
dans la salle polyvalente du collège. »

«  Le collectif des participants porte à votre connaissance
nos profonds et sincères remerciements à l’association Joigny-baobab,
et à la région Bourgogne.
Cette formation enrichira les rayons de nos compétences,
elle nous aidera à combler nos déficits.
Parce que nul n’ignore
la place importante que les Nouvelles Technologies de l’Information
et de la communication occupent en ce XXIè siècle. »
-------------------------
« Nous (les formateurs) avons découvert une autre façon de vivre,
d’autres coutumes ce qui nous a fait relativiser nos mœurs
que nous jugions auparavant universels.
Nous avons rencontré des personnes très cultivées et intéressantes
qui nous ont permis d’avoir une vision complète du Bénin. »